Assistance et services juridiques
(+33) 01 83 75 32 22

(cout d'un appel local en france)

 

 

avocat service

Conseiller juridique : Mariage

avocat service, service juridique, mariage

Les obligations qui naissent du mariage sont particulièrement lourdes et les conséquences de la rupture particulièrement sévères pour celui qui ne s'est pas entouré des conseils nécessaires :

Par le mariage, chaque époux contracte en effet des obligations vis-à-vis de son conjoint (devoir de secours, remplacé par la prestation compensatoire après divorce) mais aussi vis-à-vis des tiers (solidarité fiscale, obligation à la dette…)
Du choix du régime matrimonial dépend aussi le partage des biens lors du divorce : si les époux ont opté pour la communauté réduite aux acquêts, l'ensemble des biens acquis pendant le mariage devra être partagé (en ce compris les biens acquis par un époux à son seul nom, épargne, plan d'épargne entreprise, véhicules, fonds de commerce...), ce qui ne sera pas le cas s'ils ont choisi la séparation de biens.
Les familles recomposées constituent autant de situations complexes, qui peuvent mettre le conjoint survivant ou les enfants du premier lit en péril à défaut d'avoir opté pour des solutions juridiques adaptées.

Cas pratique : Mariage

Mr et Mme Dupont sont mariés depuis 20 ans sous le régime de la séparation de bien et ont eu 2 enfants. Depuis un an, Mr Dupont fréquente une jeune femme, Sharon avec qui il a une relation amoureuse. Il quitte le domicile familial et habite désormais avec sa nouvelle compagne. Il n'aide pas financièrement Mme Dupont pour les dépenses de la vie courante.

Mme Dupont peut-elle obtenir une aide pécuniaire de la part de son mari suite à son infidélité ?

Dans la même rubrique :